Une transition juste fondée sur la justice sociale et les droits des travailleurs/euses

27 Juillet 2018
La Secrétaire générale de l’ISP, Rosa Pavanelli, a pris la parole lors du Forum politique de haut niveau de l’ONU dans le cadre de l’évaluation de l’ODD 7: « Garantir l’accès de tous à des services énergétiques fiables, durables et modernes, à un coût abordable » afin de souligner la nécessité d’exploiter la recherche et la technologie au profit des plus défavorisés, et pas uniquement pour le bénéfice des entreprises.

ODD 7 – au nom de l’Internationale des Services Publics, Groupe des syndicats et des travailleurs

Dans les sociétés modernes, notre vie sociale et notre vie privée sont tributaires de services énergétiques fiables et abordables.

A l’heure actuelle, plus d’un milliard de personnes n’ont toujours pas accès à ces services, et des centaines de millions d’autres n’ont accès qu’à des services énergétiques peu fiables et trop coûteux.  Les femmes sont les plus affectées par cette situation dans la mesure où l’approvisionnement en énergie n’est pas neutre du point de vue du genre.

Nous devons garantir un accès universel à l’énergie d’ici 2030 et il est urgent de décarboniser la production d’énergie. 

Les approches actuelles fondées sur le marché n’apportent aucune solution adéquate. 

Trop nombreux sont les producteurs d’énergie indépendants qui utilisent leurs contrats d’achat d’électricité juridiquement contraignants afin de pomper l’argent des contribuables pour le reverser à leurs actionnaires.  Le modèle PEI-CAE s’est révélé être une véritable honte pour de très nombreuses communautés. 

Si les financements innovants et mixtes, la financiarisation et l’augmentation du nombre de PPP promettent de faire le bonheur du secteur de la finance, ces propositions ne serviront en aucun cas les intérêts des plus défavorisés. 

Les modèles de privatisation et de financiarisation se soldent trop souvent par  un échec, c'est pourquoi nous sommes convaincus que, pour réaliser l’ODD 7, il est grand temps de changer les choses.

Pour assurer l’avenir des hommes et de la planète, nous devons faire preuve d’audace et de courage :

Laisser les combustibles fossiles dans le sol.

Utiliser la recherche et la technologie pour répondre aux besoins des plus défavorisés, et pas uniquement pour le bénéfice des entreprises. Mais les solutions technologiques ne suffisent pas.

Il est indispensable :

– D’instaurer une gouvernance et des politiques publiques solides avec la participation des usagers et des travailleurs/euses afin de garantir des services publics de qualité, de défendre nos intérêts communs et de répondre à nos besoins collectifs.
– De s’attaquer à l’inégalité du système fiscal international afin que chacun paie sa juste part de l’impôt.
– De protéger les travailleurs/euses et les communautés qui seront les premières victimes des bouleversements engendrés par la décarbonisation de la planète. Une transition juste fondée sur la justice sociale et les droits des travailleurs/euses. 

Les services énergétiques sont bien trop importants pour être abandonnés au marché.
Nous devons placer le peuple au-dessus du profit. 

 

 

Pour en savoir plus:

Voir aussi