Ne touchez pas au droit de grève!

février 16, 2015
Ne touchez pas au droit de grève!
L'ISP se joint à la CSI, à l'ITF et à d'autres fédérations syndicales internationales pour appeler les syndicats à passer à l'action pour défendre le droit de grève, qui est mis à mal par le groupe des employeurs à l'OIT.

Une résolution a été adoptée lors du Conseil général de la CSI afin de mettre en place une Journée mondiale d’action, le 18 février 2015. L’ISP appelle ses affiliés à participer à cette Journée mondiale d’action, en coopération avec la CSI, l’ITF et l’IE et d’autres syndicats mondiaux dans le but de défendre et de promouvoir le droit de grève, en s’appuyant sur les actions suivantes :

  • Communication à tous les membres pour expliquer les raisons du conflit et leur demander d’organiser des réunions sur les lieux de travail le 18 février
  • Réunions publiques faisant intervenir des membres influents de la communauté issus du gouvernement, du pouvoir judiciaire et de groupes de défense des droits humains
  • Pression exercée par les gouvernements et les représentants parlementaires du 18 février jusqu’au 12 mars
  • Actions de protestation devant les bureaux du gouvernement dans les pays qui s’opposent au droit de grève ou au renvoi de la règle de droit devant la Cour internationale de justice
  • Actions de protestation publiques contre les organisations d’employeurs
  • Manifestations publiques
  • Actions sur les médias sociaux : hashtag #Right2strike

Support de campagne

Banderole: Droit de grève

Actualités

Actions

Historique

La menace sur le droit de grève a commencé lors de la Conférence Internationale du Travail (CIT) de juin 2014, pendant les débats de la Commission de l'application des normes (CAS). Le Groupe Employeurs a persisté à nier que le droit de grève faisait partie de la convention 87 de l'OIT, portant ainsi atteinte à des décennies de jurisprudence et à l'application du droit international. Le Groupe Travailleurs a rejeté à l'unanimité les demandes du Groupe Employeurs. Le conflit sur le droit de grève a été renvoyé au Conseil d'administration de l'OIT en Novembre 2014, où le Groupe Travailleurs a demandé à ce que le cas soit référé à la Cour internationale de Justice. Cependant, le Conseil d'administration a demandé à ce que de nouvelles discussions tripartites sur le droit de grève aient lieu, en vue de présenter un rapport à sa réunion de mars 2015, date à laquelle il rendra sa décision.

Pour en savoir plus:

 

Voir aussi