Crise de Gaza : appel à la solidarité en vue d'offrir de l'aide et du soutien humanitaire

Août 25, 2014
L'Internationale des Services Publics (ISP) s'inquiète vivement du conflit qui fait rage à Gaza et déplore la reprise des combats ainsi que le nombre effroyable de civils tués dans la bande de Gaza. Les six semaines de combats ont coûté la vie à plus de 2 000 civils Palestiniens, tandis que 9 563 autres ont été blessés, et près de 400 000 personnes ont été déplacées après avoir perdu leur maison dans les bombardements.

Les affiliés de l'ISP à Gaza nous ont transmis un rapport détaillé soulignant le nombre alarmant de personnes décédées, ainsi que les dommages considérables sur l'économie et les infrastructures locales.

Selon le rapport des syndicats du secteur public[1] de Gaza, les hôpitaux et les ambulances ont été pris pour cible, tuant des dizaines de sauveteurs et de travailleurs/euses de la santé, et mettant en danger toute personne souhaitant venir en aide à la population civile. Ce rapport souligne également les dommages considérables subis par les mosquées, postes de police et de sécurité, écoles et autres établissements d'éducation, stations d'épuration, bateaux de pêche, infrastructures commerciales et industrielles – qui employaient environ 15 000 personnes –, ainsi que par de nombreux autres lieux de travail et bâtiments. Une attaque perpétrée à l'encontre de la principale usine d'électricité a notamment entraîné de nombreuses coupures d'électricité pour un grand nombre d'habitant(e)s de Gaza, paralysant ainsi la communication et mettant à mal l'approvisionnement en eau.

Le peuple de Gaza a besoin de notre soutien et de notre solidarité ! Les affiliés de l'ISP ont dressé une liste des priorités les plus urgentes. Cette liste inclut non seulement les besoins fondamentaux, tels que des camps, de la nourriture, des vêtements et autres produits de nécessité pour les sans-abri et les personnes déplacées, un soutien psychologique et des équipements médicaux afin de prendre en charge les personnes traumatisées et blessées, mais également le besoin d'une formation professionnelle pour les travailleurs/euses nécessaires aux opérations de reconstruction, tels que les électriciens, les plombiers et les peintres.

L'ISP prévoit d'allouer 20 000 € du Fonds d'aide au soutien et à la reconstruction des communautés de Gaza. L'ISP appelle tous ses affiliés à apporter eux aussi leur contribution, et à aider nos frères et nos sœurs de Gaza à répondre aux besoins les plus urgents, ainsi qu'à reconstruire leurs établissements et infrastructures communautaires.

 L'ISP travaillera en étroite collaboration avec ses affiliés et son bureau sous-régional pour les pays Arabes au Liban afin de veiller à ce que toutes les contributions au Fonds d'aide de l'ISP soient distribuées là où elles s'avèrent le plus nécessaires. Pour plus d'informations sur la façon de faire un don, merci de consulter notre site Web. N'oubliez pas d'indiquer « PSI Aid Fund –Gaza 2014 » dans la communication de votre virement bancaire.




[1] Syndicat général des travailleurs/euses des services publics et du commerce (General Trade Union for Trade and Public Services Workers), Syndicat général des travailleurs/euses des services de santé (General Trade Union for Health Services Workers) et Syndicat général des travailleurs/euses municipaux/ales (General Trade Union for Municipality Workers).

Voir aussi