La PSI dénonce l'Accord sur le commerce des services

Septembre 17, 2013
enveloppe blanche avec tampon Top Secret
Réunis cette semaine à Genève (Suisse), les gouvernements négocient en secret une proposition d'Accord sur le commerce des services (ACS). Les 48 pays participant aux négociations de l’ACS semblent enclins à imposer l’agenda corporatiste qui consiste à utiliser des accords commerciaux afin de contraindre les pays à la dérégulation et à la libéralisation extrêmes, de façon à garantir de plus grands profits pour les entreprises aux dépens des travailleurs, des paysans, des utilisateurs des services et de l’environnement. En d'autres termes : aux dépens des populations.

Rosa Pavanelli, Secrétaire générale de l'Internationale des services publics, a déclaré : « Nous appelons nos affiliés à exhorter leurs gouvernements nationaux à se retirer des négociations sur cette proposition d'Accord sur le commerce des services et à mobiliser les travailleurs/euses et les communautés contre cet accord qui constitue une véritable attaque contre l'intérêt public. »

Lire et télécharger le communiqué ici

Qu'est-ce que l'ACS ?

Accords commerciaux, une menace pour les services publics

Lettre d'opposition à l'ACS, signée par plus de 340 organisations de la société civile

Communiqué du réseau Our World is not For Sale

 

Voir aussi