We are building a better web presence. Visit our beta website to take part in a better experience which will replace the current site soon!

Une résolution du Parlement européen soutient la propriété publique et la gestion de l’eau

10 Septembre 2015
L'eau un droit humain
A l’instar de nombreuses autres organisations, l’ISP tient à féliciter le Mouvement Européen pour l’Eau pour le vote crucial qui s’est déroulé au Parlement européen, le 8 septembre dernier.

Le texte adopté reflète le soutien majoritaire des députés envers les revendications formulées par près de 2 millions de citoyen(ne)s, dans le cadre de la toute première initiative citoyenne européenne (ICE) à avoir atteint son objectif.

La version finale du texte adopté est disponible ici.

Le texte adopté vise à exercer davantage de pression sur la Commission européenne, où le néolibéralisme règne en maître, et qui tente d’ignorer, voire de contrer, les résultats de l’ICE 2014 sur l’eau.

Le texte adopté formule d’importantes recommandations à l’égard de la Commission :

  • il réaffirme que l’eau n’est pas une marchandise, mais un bien public essentiel ;
  • il reconnaît l’échec de la privatisation au regard de l’amélioration de l’accès et de l’équité, et demande à la Commission de cesser de proposer et d’imposer de nouvelles privatisations (insistant par là sur les mesures de privatisation imposées par la Troïka à la Grèce) ;
  • il appelle à l’exclusion des services liés à l’eau et à l’assainissement de tout accord commercial, notamment du TTIP et de l’ACS ;
  • il appelle à une transparence, à une responsabilité et à une participation accrues, dans tous les aspects liés à la gestion de l’eau ;
  • il considère que la faculté de remunicipaliser les services liés à l’eau devrait rester garantie sans restriction à l’avenir ;
  • il soutient les partenariats public-public dans le domaine de l’aide au développement ;
  • il reconnaît les besoins nationaux des municipalités, notamment en matière de soutien technique et financier, mais aussi de formation ;

Rosa Pavanelli, Secrétaire générale de l’Internationale des Services Publics, a déclaré : « Je tiens à saluer la FSESP, ainsi que tous les syndicats et organisations de la société civile en Europe, sans qui cette résolution n’aurait pu se concrétiser. Il s’agit d’une victoire de plus dans notre combat permanent pour garantir un accès universel à des services publics de qualité pour tous. L’importance de ce vote s’étend bien au-delà des frontières européennes, dans la mesure où l’Union européenne constitue le principal bailleur de fonds dans le secteur de l’eau et de l’assainissement. Cependant, si nous avons peut-être remporté une bataille, nous n’avons pas pour autant gagné la guerre. Nous continuerons de faire pression là où nous le devons. »

Voir aussi