We are building a better web presence. Visit our beta website to take part in a better experience which will replace the current site soon!

Une feuille de route pour protéger les droits fondamentaux des personnes LGBTI

05 février 2014
Rainbow flag
La PSI salue l’initiative du Parlement européen d’exiger une feuille de route de l’UE pour protéger les droits fondamentaux des personnes lesbiennes, gays, bisexuelles, transgenres et intersexuées (LGBTI) selon une résolution adoptée en plénière ce mardi. Selon une étude de l'Agence européenne des droits fondamentaux publiée en 2013, 47% des personnes LGBT ont fait l'objet de discrimination ou de harcèlement, et 26% ont été attaquées physiquement ou menacées de violence ces cinq dernières années.

"L'homophobie ne devrait plus exister en Europe. Nous, lesbiennes, gays, bisexuels, transgenres et intersexués, sommes nombreux à avoir vécu dans la peur pendant trop longtemps: la peur de se tenir la main en rue, de se faire insulter, de ne pas avoir accès à un logement, de se faire renvoyer d'un établissement scolaire, de se faire licencier. Mon rapport demande à l'UE d'agir, pour que, nous aussi, nous puissions bénéficier des droits garantis à tous dans l'Union", a déclaré le rapporteur Ulrike Lunacek (Verts/ALE, AT).
Lire le communiqué de presse entier sur le site web du Parlement Européen.

L’Internationale de l’Éducation (IE) et l’Internationale des services publics (PSI) se joignent aux groupes LGBT et aux autres défenseurs des droits de l’homme pour condamner l’intolérance croissante dont sont victimes les lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres (LGBT), et les attaques contre leurs droits. Les gouvernements de par le monde semblent se dérober à l’obligation qu’ils ont de protéger et de promouvoir les droits humains de tous leurs citoyens, y compris des LGBT.
Lire la déclaration conjointe de PSI-EI joint.

Voir aussi