We are building a better web presence. Visit our beta website to take part in a better experience which will replace the current site soon!

Soutenez la réhabilitation des dirigeants syndicaux Joseph S. Tamba and George Poe Williams

L'ISP appelle l’ensemble de ses affiliés à soutenir la réhabilitation de deux dirigeants syndicaux injustement licencié(e)s en février 2014, avec 22 autres dirigeant(e)s syndicaux/ales du pays par le ministre de la Santé du Liberia, à la suite d’une grève nationale visant à protester contre les conditions de travail et le manque d’équipements de protection et de médicaments. Si vingt d’entre eux ont pu réintégrer leurs fonctions depuis lors, le Président de la NAHWAL, Joseph S. Tamba, ainsi que son Secrétaire général, George Poe Williams, n’ont toutefois pas encore pu reprendre leur travail.

Au Liberia, les travailleurs/euses de la santé ont joué un rôle déterminant dans la lutte contre le virus Ebola. Toutefois, leurs efforts et leurs prises de risques n’ont pas été reconnus à leur juste valeur. Des milliers de travailleurs/euses de la santé volontaires, au service de la nation depuis de nombreuses années, continuent de travailler gratuitement. Ces professionnel(le)s ne jouissent d’aucune sécurité de l’emploi et ne peuvent bénéficier ni de la sécurité sociale, ni des régimes de pension, ni des avantages médicaux ou indemnités en cas de décès.

En outre, le syndicat qui les représente, la NAHWAL, a été la cible d’attaques, d’ingérence et de discriminations. Joseph S. Tamba et George Poe Williams, respectivement Président et Secrétaire général du syndicat, ont notamment été licenciés en février 2014.

L’ISP tient à exprimer toute sa solidarité envers la NAHWAL et condamne fermement ces attaques. En outre, elle appelle l’ensemble de ses affiliés à soutenir la réhabilitation de Joseph S. Tamba et George Poe Williams en rédigeant une lettre de protestation à l’attention des autorités libériennes.

Remplissez le formulaire ci-dessous ou téléchargez la version Word.