Résolution du séminare des jeunes travailleurs et travailleuses de l'AFRECON

25 Septembre, 2015
Source: 
PSI
Résolution présentée à la fin du Séminaire Jeunes Travailleurs et Travailleuses au cours de la Conférence Régionale pour l’Afrique et les Pays Arabes de l'Internationale des services publics (ISP) à Gaborone, Botswana, du 22 au 25 septembre 2015

INTRODUCTION

La 12ème Conférence régionale pour l’Afrique et les Pays Arabes (AFRECON) qui avait pour thème : Renforcer, au sein de la classe ouvrière, la solidarité syndicale, la démocratie, la liberté, la justice sociale et la qualité des services publics, a réuni des participants affiliés de l’ISP venant de pays dans la région.

La conférence a été l'occasion pour les jeunes syndicalistes de se rencontrer et de partager des idées sur les grands défis auxquels ils sont confrontés dans la région et les moyens de renforcer leur engagement syndical. Durant leur séminaire, les jeunes travailleurs et travailleuses ont observé que plusieurs décisions et résolutions qui ont été adoptées par l’ISP et ses affiliés, sont restées sur papier, avec peu ou pas d'action. En partant du constat des questions spécifiques qui touchent les jeunes de certains pays de la région et les progrès qui y sont réalisés jusqu'à présent, le séminaire a présenté la résolution suivante :

DÉFIS AUXQUELS LES JEUNES TRAVAILLEURS ET TRAVAILLEUSES DE LA REGION AFRIQUE ET MONDE ARABE SONT CONFRONTES

  • Absences de dispositions constitutionnelles en ce qui concerne un comité de jeune bien structuré dans l’ISP et la plupart des syndicats affiliés. Tout en observant les efforts et les progrès réalisés jusqu'à présent par l’ISP et certains de ses affiliés pour les jeunes travailleurs et travailleuses, le forum a noté l'absence de dispositions constitutionnelles ou document de politique pour protéger l'intérêt et le développement des jeunes travailleurs et travailleuses. Le forum appelle donc à revoir la constitution actuelle et à prendre des dispositions la mise sur pied d’un comité des jeunes.
  • Aucune information sur le niveau de participation des jeunes travailleurs et travailleuses dans l’ISP et ses affiliés sur les 30% de représentation destinée. Le forum a noté qu'il n'y a pas de précision en ce qui concerne la participation des jeunes travailleurs et travailleuses dans les syndicats et dans l’ISP. Ainsi, cela limite l’implication des jeunes dans la formulation des politiques, et les processus de prise de décision.
  • Le manque de crédits budgétaires et le manque de financement des programmes jeunes travailleurs : Le Forum a noté l'absence de dispositions budgétaires et un financement inadéquat pour les programmes jeunes travailleurs et travailleuses et appelle les affiliés de l'ISP à faire une prévision budgétaire annuelle spécifique pour les jeunes travailleurs et travailleuses et les aider à obtenir le parrainage pour des programmes et des activités de l’ISP.
  • La corruption et le chômage des jeunes : Les problèmes de corruption et de chômage des jeunes sont les principales causes de la migration des jeunes de la région Afrique et pays arabes. Ce phénomène de migration a entraîné la perte de plusieurs vies, des abus de droits de l'homme et des abus des droits du travail.
  • Aussi en raison de sous-emploi et/ou de chômage un grand nombre de jeunes ont renoncé à chercher du travail. Les jeunes, par conséquent, appellent l’ISP et ses affiliés à faire campagne sans cesse contre la privatisation, contre la précarisation du travail, pour la bonne gouvernance et pour la ratification et la mise en œuvre des conventions de l'OIT, cela pour promouvoir l'emploi décent des jeunes.
  • Manque de leadership politique : Le Forum a reconnu le leadership des syndicats comme étant la clé de l'amélioration de la participation effective des jeunes travailleurs et travailleuses, mais le manque de volonté politique est encore prédominant dans la plupart des syndicats. Ainsi, les jeunes demandent une meilleure implication dans les décisions stratégiques pour assurer la succession dans leur syndicat.
  • Faible niveau d'éducation et de formation pour les jeunes travailleurs et travailleuses : l’importance de l'éducation et de la formation pour les jeunes travailleurs et travailleuses dans les syndicats ne peut pas être surestimée ou sous-estimée, cependant, l’éducation et la formation sont les clés pour le renforcement des capacités des jeunes travailleurs et travailleuses pour assurer la succession dans les syndicats. Les jeunes invitent donc l’ISP et ses affiliés à faciliter leur accès aux programmes éducatifs et de formation au niveau local et international afin d'acquérir les connaissances, les compétences et les valeurs nécessaires à la compréhension des questions syndicales.
  • Défis sociétaux : Les jeunes ont également identifié les problèmes du VIH / sida, l'alcoolisme, la violence, les appréhensions de la société envers le syndicalisme, le manque de soutien dû à la méconnaissance de ce que le syndicalisme est et le faible niveau de sensibilisation sur le syndicalisme, comme étant des défis majeurs qui limitent leur engagement syndical.


ACTIONS SPECIFIQUES PREVUES PAR L’ISP ET SES AFFILIÉS


Les jeunes travailleurs et travailleuses font appel à l'ISP et tous ses affiliés à prendre en considération et à mettre en œuvre les propositions suivantes comme des moyens de renforcer la représentation des jeunes et l'implication dans les affaires syndicales.

  • La modification des textes existantes pour rendre réel les 30% de représentation des jeunes
  • La création de comité de jeunes travailleurs et travailleuses structuré et fonctionnel pour faciliter l’implication des jeunes dans la formulation des politiques et les prises de décision au sein de l’ISP et dans les syndicats.
  • Assurer l'accès à l'information syndicale ainsi que les mises à jour des activités des jeunes travailleurs et travailleuses pendant les réunions de conseil exécutif.
  • Fournir un budget annuel spécifique et un financement adéquat pour le programme de formations des jeunes travailleurs et travailleuses, aider les jeunes à accéder à des fonds de partenaires.
  • Sponsoriser les programmes de formation et d’éducation des jeunes syndicalistes.
  • Appuyer les campagnes de lutte contre les politiques négatives qui affectent ou affaiblissent l’engagement syndical des jeunes travailleurs et travailleuses.
  • Détecter et exploiter les talents chez les jeunes travailleurs et travailleuses et les aider à se développer plutôt que de les voir comme une menace potentielle à la direction du syndicat.
  • Promouvoir et soutenir les activités sportives et sociales pour les jeunes dans le syndicat.

QUELLES VALEURS AJOUTEES LES JEUNES TRAVAILLEURS ET TRAVAILLEUSES PEUVENT-ILS APPORTER AUX SYNDICATS ?

Le forum a exhorté les syndicats à comprendre et à apprécier le rôle des jeunes travailleurs et travailleuses dans les syndicats, parmi lesquels on peut inclure :

  •  Promouvoir les activités syndicales à travers le partage d'informations au sein de et à travers la région.
  •  Défendre et soutenir des programmes de plaidoyer et de campagne des syndicats.
  •  Assurer la succession dans tous les syndicats et le maintien des bons legs dans les syndicats.
  •  Fournir la synergie, le soutien et la solidarité pendant les luttes syndicales.
  •  Promouvoir la socialisation politique et la bonne gouvernance.

CONCLUSION

Les jeunes syndicalistes appellent les dirigeants de l’ISP et des syndicats affiliés à ne pas ranger ces résolutions adoptées dans les tiroirs mais à les transformer en actions concrètes qui favoriseront la croissance et le développement pour les jeunes dans nos différents syndicats.

 

NOUS JEUNES SOMMES LES LEADERS SYNDICAUX DE DEMAIN

ET NOTRE AVENIR COMMENCE MAINTENANT. A NOUS DE LE CONSTRUIRE !

MERCI DE VOTRE ATTENTION

Téléchargez en PDF :   English - Français -  عربي

 

 

Téléchargements

Voir aussi