We are building a better web presence. Visit our beta website to take part in a better experience which will replace the current site by the end of the year.

Maladie à virus Ebola – Stratégie d’intervention de l’ISP 2014-16

27 Octobre, 2014
Source: 
ISP
Ebola in Guinea
La crise de l'Ebola, en Afrique de l'Ouest, reflète clairement la menace que représente pour la société l’absence de systèmes de santé publique de qualité. Les conséquences désastreuses de l'épidémie doivent, de manière générale, être considérés comme des symptômes résultant du manque d'investissements dans les systèmes de santé du secteur public durant des décennies. Il est possible de télécharger la stratégie de l'ISP, axée sur une réponse syndicale à la crise, ici.

La catastrophe humanitaire qui a frappé l'Afrique de l'Ouest depuis la dernière flambée de la maladie à virus Ebola (EVD) a révélé les faiblesses structurelles et systémiques des systèmes de soins de santé des pays touchés, mais pas uniquement. En effet, avec le recensement de personnes infectées et décédées des suites de l'EVD aux États-Unis et en Espagne, il apparaît évident que les lacunes des systèmes de soins de santé du Liberia, de Guinée et de Sierra Leone ont non seulement un impact direct sur les pays voisins, mais également sur des pays plus éloignés.

À la fin de la troisième semaine d'octobre 2014, près de 5 000 personnes avaient trouvé la mort des suites de l'EVD, et de nombreux autres décès pourraient également être imputés à ce virus. Cette tragédie se révèle d'autant plus terrible qu'en date du 19 octobre 2014, 416 travailleurs/euses de la santé avaient contracté l'EVD après avoir dispensé des soins à des patients infectés. Parmi ces travailleurs/euses de la santé, 244 sont décédés – à ce jour, le personnel de santé représente 5% de l'ensemble des décès officiels dus à l'EVD en Guinée, au Liberia et en Sierra Leone.

Lire le document complet ici

Téléchargements

Voir aussi