We are building a better web presence. Visit our beta website to take part in a better experience which will replace the current site soon!

L'OMS, l'OIT et l'OCDE lancent la Plateforme internationale sur la mobilité des personnels de santé

28 Avril 2019
Participant-e-s lors du lancement de la Plateforme internationale sur la mobilité des personnels de santé
L'Organisation mondiale de la Santé (OMS), l'Organisation mondiale du Travail (OIT) et l'Organisation de Coopération et de Développement Économique (OCDE) ont lancé la Plateforme internationale sur la mobilité des personnels de santé lors d'une première réunion qui s'est tenue les 13-14 septembre 2019, au siège de l'OMS, à Genève.

par Genevieve Gencianos

L'ISP a participé à cette réunion qui a rassemblé 79 représentant-e-s des gouvernements nationaux, de la société civile, des syndicats, des associations d'employeurs, des instances ordinaires nationales, des organismes internationaux de vérification des compétences, et des agences internationales. L'ISP était représentée par Baba Aye, Responsable des services de santé & sociaux, par Geneviève Gencianos, Coordinatrice du programme de migration et Herbert Beck, qui représentait aussi la Fédération européenne des syndicats des services publics (FSESP).

L'objectif de cette réunion était de débattre des mesures politiques existantes et d'identifier les actions stratégiques permettant d'améliorer la gestion et la gouvernance concernant la mobilité des agents de santé. La plateforme faisait partie des recommandations faites dans le rapport de la Commission de haut niveau des Nations Unies sur l'emploi en santé et la croissance économique (UNComHEEG), dont a fait partie Rosa Pavanelli, la Secrétaire générale de l'ISP.

Geneviève Gencianos a présenté la perspective de l'ISP sur la question des partenariats mondiaux de compétences, qui constituent une nouvelle forme de mobilité des compétences dans le contexte du Pacte mondial sur la migration, récemment adopté par les Nations Unies. L'ISP examine d'un œil critique le concept des partenariats mondiaux de compétences, en particulier dans le secteur de la santé, dans lequel les tendances démographiques et la pénurie d'agents de santé vont venir alimenter les migrations ces prochaines années. Dans sa présentation, Mme Gencianos a mis en exergue les principaux éléments qui devraient entrer en ligne de compte dans les partenariats mondiaux de compétence : tripartisme et dialogue social, équité, durabilité et droits humains, application des normes et références internationales, dont celles contenues dans le Code de pratique mondial pour le recrutement international des personnels de santé de l'OMS et dans les Conventions sur les travailleuses et travailleurs migrants des NU et de l'OIT.

Au cours de ces deux jours de tables rondes et d’ateliers en sous-groupes, les participant-e-s ont identifié des actions stratégiques, parmi lesquelles l'amélioration de l'information et des échanges de savoirs au niveau mondial, le développement de capacités par le biais d'accords bilatéraux, l'examen de la liste de pays de l'OMS dont les pénuries sont critiques dans le domaine de la santé, l'amélioration du dialogue multisectoriel et politique au niveau national et le développement de sources de savoirs dans des domaines liés à la mobilité des agents de santé (voir le compte rendu complet de réunion : https://www.who.int/hrh/migration/platform-meeting-h-w-mobility/en/).

Cette réunion n'est que la première d'une longue liste d'activités de l'IPHWM. L'ISP va continuer à jouer un rôle actif sur cette plateforme en s'appuyant sur les meilleurs exemples de pratiques, tels que celui de l'accord bilatéral sur le travail des infirmiers/ières entre l'Allemagne et les Philippines, son analyse pionnière des partenariats mondiaux de compétences et son vaste plaidoyer politique mondial qui s'inscrit dans le cadre du Pacte mondial sur la migration des NU.

Analyse des partenariats mondiaux de compétences par l'ISP dans le domaine de la santé :

http://world-psi.org/sites/default/files/attachment/news/web_2018_mig_report_marrakesh.pdf

Geneviève Gencianos est la coordinatrice du programme de migration de l'ISP.

 

Voir aussi