Le gouvernement équatorien cherche à destituer un recteur d’université démocratiquement élu

Juin 17, 2016
César Montaño
Le gouvernement équatorien tente de destituer le recteur de l’Université andine Simon Bolivar, élu démocratiquement. L’ISP a récemment envoyé une lettre de solidarité à nos frères et sœurs du syndicat qui représente les personnels enseignants et techniques. Envoyez vous aussi votre lettre de solidarité !

Le Réseau des personnels auxiliaires du secteur de l’éducation et de la culture de l’ISP a récemment été informé des mesures alarmantes prises par le parlement andin concernant l’élection du recteur de l’Université andine Simon Bolivar en Équateur. Cette situation nous inquiète grandement.

L’Internationale des services publics (ISP) représente des centaines de milliers de personnels auxiliaires de l’éducation et de la culture dans le monde entier, dont beaucoup sans sécurité d’emploi, sans rémunération correcte et sans reconnaissance de leur contribution vitale à une éducation publique de grande qualité. Ces personnels sont en première ligne du combat contre la privatisation et la précarisation dans le secteur de l’éducation, et bon nombre d’entre eux rencontrent des difficultés pour faire respecter leur droit fondamental à former un syndicat et à négocier collectivement leurs conditions de travail. Le Réseau des personnels auxiliaires du secteur de l’éducation et de la culture de l’ISP a été créé pour relever les défis auxquels ces effectifs se heurtent partout dans le monde.

Nous apportons donc notre soutien à l’Association des enseignants, fonctionnaires et employés (Gremio de Docentes y del de Funcionarios y Empleados) et à sa déclaration de défense de l’autonomie de l’université. Notre réseau respecte le droit fondamental et inaliénable de l’université de constituer un dépositaire indépendant de connaissance et de savoir qui ne devrait jamais être subordonné à des intérêts politiques extérieurs. Nous sommes solidaires de cette Association, et partageons son engagement à défendre la liberté universitaire et les mécanismes démocratiques d’élection de la direction de l’université.

Notre réseau reconnaît les résultats de l’élection démocratique du Dr. Cesar Montano, et s’oppose catégoriquement à toute tentative de saper ce processus et d’ingérer dans ses fonctions légitimes de recteur de l’université.

Nous partageons l’engagement de votre syndicat envers la démocratie et la défense de la liberté universitaire. Nous sommes solidaires de votre combat pour le libre exercice de ces droits à l’université.

L’ISP se tient aux côtés de ses frères et sœurs de l’Université andine Simon Bolivar et appelle tous ses affiliés à exprimer leur soutien en envoyant une lettre de solidarité.

Pour plus d'information:

Voir aussi