We are building a better web presence. Visit our beta website to take part in a better experience which will replace the current site soon!

La liberté, sujet de la conférence de travail sur les droits des travailleurs LGBT à Amsterdam

25 Août 2016
Rosa Pavanelli
Lors de la conférence organisée les 4 et 5 août 2016, Rosa Pavanelli, Secrétaire Générale de l’ISP, et Fred Van Leewen, Secrétaire Général de l’Internationale de l’Éducation (EI), ont réaffirmé le soutien de leurs organismes à la communauté LGBT.

Rosa Pavanelli s’est exprimée lors de la séance plénière :

« À l’heure de la mondialisation néolibérale, des crises environnementales et de l’immigration en masse, le racisme, la xénophobie et autres types de discrimination occupent une place de plus en plus importante. Outre la diabolisation des migrants, des segments entiers de populations nationales sont méprisés et condamnés. Le lien entre le racisme, le sexisme et l’exploitation au travail nous rappelle qui est de notre côté.

Le refrain de la privatisation et des PPP (Partenariats public-privé) se fait entendre dans le monde entier et influence grandement la qualité, l’accessibilité des services, tout comme les conditions de travail des fonctionnaires. L’inégalité et la crise sociale qui en découlent doivent être maîtrisées de toute urgence, car elles sont à l’origine de la discrimination toujours plus forte, alimentée par les hommes et partis politiques populistes.

Nous devons lutter contre les politiques antisociales qui entendent diviser les travailleurs pour mieux les exploiter. L’inégalité et la précarité du travail sont en constante augmentation dans le monde et les services publics sont victimes de l’austérité et des programmes de privatisation. Nous devons donc unir nos forces avec celles des travailleurs pour protéger les générations actuelles et à venir. Les travailleurs du service public ont un rôle important à jouer. Ils doivent en effet offrir un service public qui s’appuie sur l’égalité et respecte les droits de l’homme pour tous et qui encourage la justice sociale et économique.

La lutte contre la discrimination implique de défier les administrations et soutenir les organismes qui représentent les personnes marginalisées. Le mouvement syndicaliste doit poursuivre son combat pour obtenir une législation proactive en termes de rémunération et d’égalité d’emploi, en passant notamment par des négociations collectives, qui mettront un terme à la discrimination systématique à l’embauche dont sont victimes les populations autochtones, les femmes, les personnes présentant un handicap, les LGBT, les jeunes et les migrants.

Nous devons tenir notre position et réaffirmer que les droits de l’homme ne peuvent être négociés. Les gouvernements doivent avoir le courage politique de mettre fin à la discrimination sous ses nombreuses formes plutôt que de l’encourager par le biais des lois. L’ISP et ses affiliés s’engagent à lutter contre la discrimination et en faveur d’une société inclusive et non violente.

En parallèle il nous faut reconnaître qu’il reste beaucoup à faire en termes de stéréotypes sexistes. Nous devons faire preuve d’originalité et cesser de placer les gens dans des catégories distinctes. Cela implique également que nous repensions les politiques égalitaires qui, bien souvent, ne changent rien aux schémas comportementaux et culturels. Le fait de célébrer la diversité sous toutes ses formes est la meilleure manière de garantir davantage de tolérance, de compréhension et de respect au sein de la société. Et cela passe par le soutien aux travailleurs transgenres, qui sont souvent les plus grandes victimes de la discrimination.

En encourageant les bonnes pratiques, les politiques syndicales et la promulgation et la mise en place de lois contre la discrimination, l’ISP contribue également à l’identité progressive du mouvement syndical. Un syndicat progressif se bat pour défendre les droits des travailleurs LGBT. Ces dix dernières années, nous avons mené beaucoup d’actions. Mais nous devons poursuivre notre collaboration pour veiller à ce que nos efforts ne soient pas vains et pour nous dresser contre l’injustice et lutter en faveur de sociétés plus inclusives.

En octobre 2017, l’ISP et l’EI organiseront un forum commun pour les travailleurs LGBT, sous forme de meeting préparatoire du Congrès de l’ISP. Cela représentera un temps fort pour notre organisation, un moment au cours duquel nous transmettrons un message fort d’unité et de résistance, et où nous redonnerons aux droits de l’homme leur position centrale. Nous devons renforcer la représentation des travailleurs LGBTI dans les structures syndicales et veiller à ce que les syndicats adoptent les politiques LGBTI. Cela permettra de développer l’efficacité et d’exposer plus encore notre travail commun.

Je suis ici aujourd’hui pour exposer l’engagement de l’ISP en faveur des droits des travailleurs LGBT et je demanderai à tous les responsables de nos affiliés de faire de même lors du Congrès de l’ISP. »

Voir aussi