We are building a better web presence. Visit our beta website to take part in a better experience which will replace the current site soon!

Forum Asie-Pacifique sur les droits syndicaux : Il est temps de passer à l’ACTION !

Date: 
30 Octobre, 2014 to 31 Octobre, 2014
Time: 
09.00 - 17.00
Location: 
Séoul, Corée du Sud
Type d'événement: 
Le Forum régional Asie-Pacifique sur les droits syndicaux a présenté un Plan d’action régional pour 2015. Les dirigeant(e)s des affiliés de l’ISP ont discuté de leurs expériences en matière de campagnes sur la liberté syndicale, la négociation collective et le droit de grève, en accordant une attention particulière aux conséquences de la privatisation, aux formes d’emplois précaires dans le secteur public, au droit des pompiers de se syndiquer et aux campagnes en faveur de la ratification et de l’application des normes internationales du travail.

La Secrétaire générale de l’ISP, Rosa Pavanelli, s’est associée au personnel régional et aux dirigeant(e)s des affiliés de l’ISP présents au Forum pour rencontrer les responsables sud-coréens et intervenir dans le cadre du « Rassemblement national d’un million de fonctionnaires et d’enseignants contre l’affaiblissement du système des retraites », organisé le 1er novembre par le Syndicat coréen des employés du gouvernement (KGEU) et le Syndicat coréen des enseignants et des employés de l’éducation (KTU).

Trois principaux types de violations des droits syndicaux caractéristiques du secteur public ont été observés dans plusieurs pays asiatiques : interdiction de se syndiquer dans le secteur public, refus d’organiser des négociations avec les syndicats du secteur public (soit en fixant unilatéralement les salaires, soit en limitant la capacité des syndicats à participer aux négociations), refus de reconnaître le droit de grève dans le secteur public (interdiction généralisée pour le secteur, seuils élevés pour les élections ou autres obstacles de procédure, restrictions propres aux services essentiels à une large proportion d’employés du secteur public).

La privatisation gagne du terrain dans l’ensemble de la région. Ce phénomène perturbe considérablement les relations de travail en retirant aux syndicats les droits de négociation ou en faisant baisser le nombre d’adhérents, ou les deux, ce qui réduit de manière significative le pouvoir les syndicats. La Banque asiatique de développement s’est engagée à l’égard des normes fondamentales du travail, mais une étude réalisée par des syndicats montre qu’elle n’a pas réussi à garantir ces droits lors des importants processus de privatisation qu’elle a supervisés.

La libéralisation et la précarisation ont entraîné une hausse du nombre de travailleurs dans de nouvelles entités dépourvues de présence syndicale, où la sécurité de l’emploi est mal assurée, et où il existe de graves obstacles à la syndicalisation, ce qui provoque une pression à la baisse sur le secteur. La détérioration de la négociation, de la protection et de la sécurité de l’emploi ont eu une incidence significative sur la puissance des syndicats. La promotion des modèles axés sur la rétribution de la performance décourage également la syndicalisation collective des travailleurs. Le problème de la main-d’œuvre à deux vitesses complique le processus de négociation et fragilise encore plus les identités collectives et la force de négociation générale.

L’ISP travaille avec tous ses affiliés pour lutter contre ces phénomènes et devenir plus forte. Le FORUM RÉGIONAL ASIE-PACIFIQUE SUR LES DROITS SYNDICAUX constitue une avancée importante pour la mise en commun de notre action et de notre engagement afin d’obtenir des droits syndicaux pour tous les travailleurs du secteur public.
 

Attachments 

Voir aussi