We are building a better web presence. Visit our beta website to take part in a better experience which will replace the current site soon!

Avis aux syndicats membres de l'ISP sur la maladie à virus Ebola (EVD) en Afrique de l'Ouest

13 Août 2014
Début 2014, les syndicats des travailleurs/euses de la santé affiliés à l'Internationale des Services Publics (ISP) en Guinée, au Liberia et en Sierra Leone ont été les premiers à alerter leurs employeurs, leurs gouvernements et les médias, de la menace que représente la maladie à virus Ebola (EVD). Cinq mois plus tard, au vu de la propagation de la maladie – dont la découverte de nouveaux cas au Nigeria – ainsi que du danger planant plus particulièrement sur les travailleurs/euses de la santé, la communauté internationale se mobilise. Et ces mêmes syndicats de travailleurs/euses de la santé, aux côtés de leurs collègues d'autres pays, se tiennent prêts à redoubler d'efforts en vue d'enrayer l'épidémie.

L'ISP appelle les syndicats du domaine de la santé à poursuivre le travail qu'ils ont déjà débuté, en vue d'empêcher la contagion et de protéger les travailleurs/euses de la santé.

L'ISP invite également ses affiliés à apporter leur soutien à nos syndicats actifs dans le domaine de la santé, notamment en contribuant au Fonds d'aide de l'ISP.

Le 8 août 2014, l'Organisation mondiale de la Santé a annoncé que les conditions d'une urgence de santé publique de portée internationale étaient réunies, émettant ainsi de nombreuses recommandations à l'attention des autorités locales et nationales des pays touchés, des pays voisins, des agences de l'ONU, et d’autres parties prenantes.

Parmi ces recommandations, on retrouve notamment des mesures clés visant à garantir à l'ensemble des travailleurs/euses – de la santé notamment – qui entrent en contact avec des sujets infectés ou du matériel contaminé, un accès immédiat aux outils, aux équipements, aux formations et au soutien nécessaires pour pouvoir accomplir leur travail en toute sécurité.

« ...veiller à ce que toutes les mesures soient prises pour mobiliser et rémunérer les personnels de santé nécessaires...

...garantir la disponibilité des fournitures médicales en quantité suffisante, notamment des équipements de protection individuelle (EPI) pour ceux qui en ont besoin, cest-à-dire les agents de santé, les techniciens de laboratoire, les personnels de nettoyage, les personnels chargés des obsèques et tous ceux qui sont susceptibles dêtre en contact avec des sujets infectés et des matériels ou matières contaminés...

...veiller à ce que les agents de santé bénéficient : de mesures suffisantes pour assurer leur sécurité et leur protection ; du paiement en temps voulu de leurs salaires et, le cas échéant, du versement de primes de risque ; dune formation et dune éducation suffisantes sur les mesures de lutte contre linfection et de prévention, y compris lusage correct des EPI...

...veiller à ce que : les centres de traitements et les laboratoires fiables de diagnostic soient situés aussi près que possible des zones de transmission ; ces établissements aient assez demployés bien formés et disposent de matériel et de fournitures en quantité suffisante pour la charge de travail ; des mesures suffisantes soient prises pour assurer la sécurité du personnel... »

Dans le cadre de cette intervention d'urgence, les syndicats se tiennent prêts à mobiliser leurs réseaux. L'OMS a lancé un appel à l'ensemble des parties prenantes, et nous devons veiller à ce que les autorités gouvernementales impliquent les travailleurs/euses et leurs syndicats et ce, non seulement à l'étape de planification, mais également tout au long de la prestation des services.

L'ISP appelle ses syndicats, en particulier les membres du réseau des syndicats de la santé de l'Afrique de l'Ouest (WAHSUN), à poursuivre les actions déjà engagées, telles que :

  • la mobilisation de tous les syndicats de la région afin de sensibiliser à l'EVD et d'encourager un comportement approprié, en vue d'empêcher la contagion et de recourir aux services médicaux ;
  • la coopération avec les différentes parties prenantes à l'échelle locale, nationale, régionale et mondiale, afin de veiller à ce que chaque travailleur/euse entrant en contact avec l'EVD soit protégé(e) efficacement et puisse notamment bénéficier de formations, d'outils et d'équipements de protection individuelle (promouvoir l'utilisation du hashtag #protecthealthworkers sur les réseaux sociaux) ;
  • le soutien apporté à nos membres et à l'ensemble des travailleurs/euses afin qu'ils/elles puissent bénéficier de ces équipements, suivre les formations nécessaires, et travailler en toute sécurité ;
  • la coopération avec les gouvernements nationaux afin de garantir la bonne mise en œuvre de systèmes de protection sociale appropriés, notamment pour les familles des travailleurs/euses décédé(e)s dans l'exercice de leurs fonctions.

L'ISP soutiendra nos syndicats actifs dans le domaine en :

  • contactant l'OIT afin de communiquer aux bureaux concernés des informations sur les conditions de travail de nos membres travaillant en première ligne, et d'obtenir l'assistance immédiate de l'OIT pour la mise en place de mesures de réparation ainsi que d'une aide à long terme pour les travailleurs/euses touché(e)s par ce désastre ;
  • prenant contact avec d'autres agences des Nations Unies et partenaires de développement (tels que la Banque mondiale, la Banque africaine de développement, ou encore certains organismes de développement actifs à l'échelle nationale), afin de veiller à ce qu'ils accordent une attention toute particulière aux besoins des travailleurs/euses de la santé et prennent conscience de nos réseaux de syndicats forts, prêts à se mobiliser ;
  • contactant les médias afin de partager nos expériences, de sensibiliser la communauté à nos sacrifices, à notre solidarité, ainsi qu'au hashtag #protecthealthworkers ;
  • travaillant au sein du système de l'ONU afin de mettre en œuvre des systèmes de protection sociale en vue de protéger les travailleurs/euses et leurs familles ;
  •  récoltant des fonds qui seront reversés aux familles de nos membres décédé(e)s des suites de l'EVD.

Voir aussi